Suisse

Des impôts provisoires ad aeternum

Le Conseil fédéral et tous les partis veulent proroger la TVA et l’impôt fédéral direct jusqu’en 2035.
Le grand argentier Ueli Maurer a lancé mardi la campagne sur la TVA et l’impôt fédéral direct. WIKIMEDIA/ISC/CC
Fiscalité

C’est une particularité de la démocratie suisse. Tous les 10 à 15 ans, elle joue à se faire peur en demandant aux électeurs s’ils sont toujours d’accord de payer la TVA et l’impôt fédéral direct (IFD). La perception de ces deux sources de revenu, qui fournissent 65% des recettes de la Confédération, est en effet limitée dans le temps. Elle échoit le 31 décembre 2020. C’est pourquoi les électeurs sont invités, le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion