Religions

Rodrigo Duterte fait-t-il assassiner des religieux?

Alors que l’Eglise catholique appelait en novembre à manifester contre la politique antidrogue du président Duterte, un prêtre vient d’être assassiné.
Le président philippin est pointé du doigt après le meurtre d'un prêtre. PD
Philippines

Le prêtre catholique Marcelito Paez a été tué le 4 décembre 2017 au centre des Philippines. Des associations de défense des droits humains accusent le gouvernement du président Rodrigo Duterte d’être derrière l’attentat d’un prêtre, le 4 décembre dernier. Agé de 72 ans, Marcelito Paez avait pris sa retraite pastorale en 2015. Il restait toutefois actif au sein d’organisations luttant pour les droits des pauvres, des petits paysans et des indigènes. Le soir

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion