International

Un rapport de l’ONU accable Duterte

Le président philippin est mis en cause par le Haut-Commissariat aux droits de l’homme pour avoir encouragé des violations des droits de l’homme en toute impunité.
Un rapport de l'ONU accable Duterte
La nouvelle loi antiterroriste discutée mercredi au Parlement contre laquelle ces manifestants ont défilé, si elle entre en vigueur, sera «pire» que les réglementations actuelles, s'inquiète l'ONU. KEYSTONE
Philippines

L’ONU estime que les déclarations du président philippin controversé Rodrigo Duterte depuis plusieurs années pourraient avoir violé le droit international. Dans un rapport, elle ajoute que la police a pu falsifier des preuves de certaines exécutions. Dans le cadre de sa guerre contre la drogue, le président philippin a ordonné depuis plusieurs années de tirer sur les possibles suspects. Dans son rapport publié jeudi à Genève après un mandat du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion