Livres

Remédier au mal

Nouvelle médecine de l’âme, la littérature soigne, guérit, fait du bien. Un phénomène décrit par Alexandre Gefen dans un essai, en même temps que paraissent trois livres illustrant la tendance.
Tentes improvisées deux jours après le séisme survenu le 10 janvier 2010 à Haïti. Un traumatisme collectif que la littérature Wikimédia Commons
Lettres

Depuis quelques décennies, la littérature semble s’être donné pour tâche de restaurer la cohésion du vivant. Et de permettre à tout un chacun d’accéder à lui-même, de se construire, de comprendre autrui et le monde. On ne compte en effet plus les récits à la première personne, les autobiographies réparatrices, les témoignages de traumatisés, les fictions donnant la parole aux communautés trahies, aux victimes, aux invisibles. «L’idée que la littérature

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion