Scène

Tiphanie Bovay-Klameth: les autres, c’est elle

En tournée romande et bientôt à l’Arsenic, la comédienne vaudoise rend hommage aux héroïnes et héros du quotidien dans son solo D’Autres.
Tiphanie Bovay-Klameth: «On s’imprègne des autres pour s’éprouver soi-même.» JULIEN MUDRY
Scène

Le jour de notre rencontre dans l’une des plus vieilles brasseries de Lausanne, Tiphanie Bovay-Klameth se raconte avec entrain, sort sa lime de son sac à main lorsqu’un ongle la dérange, et bouge sur son siège au rythme de ses explications comme si elle était sur scène. Quand on lui demande ce qui la met en rogne, la comédienne nous répond «le manque d’empathie, le sexisme ordinaire, la hiérarchisation sociale

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion