Genève

Trop peu d’éducation sexuelle au collège?

Le syndicat des jeunes regrette un manque de cours de sensibilisation au secondaire.  
L’Association des jeunes engagés dénonce le manque de sensibilisation dans les collèges (ici le Collège Calvin). WIKIMEDIA COMMONS
Harcèlement à l’école

La prévention contre le harcèlement sexuel à l’école est au cœur du débat. Après les accusations d’anciennes élèves contre Tariq Ramadan, la cheffe du Département de l’instruction publique (DIP), Anne Emery-Torracinta, a affirmé que l’école était aujourd’hui bien outillée grâce aux cours d’éducation sexuelle. Sauf qu’il en manque au secondaire II, réagit l’Association des jeunes engagés (AJE). «Au collège, un cours de sécurité routière est dispensé chaque année, contre un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion