Genève

Paradise Papers: le Parquet enquête

Le Ministère public examine les contrats conclus entre le groupe Vitol et un homme d’affaires nigérian.
Genève

Les révélations sur les agissements du cabinet d’avocats Appleby aux Bermudes ont des conséquences à Genève. Comme nous l’a confirmé vendredi le Ministère public genevois, une procédure est ouverte à la suite de la vaste enquête menée par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) sur ce cabinet spécialiste des montages offshore. Les enquêteurs s’intéressent à des partenaires sulfureux du groupe Vitol, dont le siège est établi dans la cité

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion