Scène

BDS dénonce la venue d’une compagnie de danse israélienne à Genève

La campagne Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS) s'étonne de la venue de la Batsheva Dance Company, qualifiée d'«ambassade culturelle d’un régime qui viole, en toute impunité, chacune des résolutions onusiennes».
La Batsheva Dance Company du chorégraphe israélien Ohad Naharin se produit en décembre au Bâtiment des Forces motrices. GADI DAGON
Boycott culturel

Le Théâtre Forum Meyrin (TFM) et l’Association pour la danse contemporaine (ADC) recevront la Batsheva Dance Company du chorégraphe israélien Ohad Naharin, du 17 au 19 décembre au Bâtiment des forces motrices, à Genève. «Cela nous a étonnés d’apprendre que deux institutions culturelles genevoises […] s’apprêtent à accueillir une ambassade culturelle d’un régime qui viole, en toute impunité, chacune des résolutions onusiennes, et n’a aucun égard pour le droit international humanitaire»,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion