Genève

EMS: «Il n’y aura pas de baisse salariale»

Toujours en grève, le personnel hôtelier des EMS Notre-Dame et Plantamour met en doute les garanties données par la direction.
Mercredi matin CEDRIC BVINCENSINI
Genève

Le personnel hôtelier des EMS Notre-Dame et Plantamour est toujours en grève. Les salariés et les représentants des syndicats Unia et Sit protestent contre l’externalisation de leur secteur auprès de la société de service pour personnes âgées Adalia. La direction, elle, poursuit sa politique de sous-traitance, mais affirme vouloir garantir les conditions de travail de ces collaborateurs. > Relire nos articles des 25 et 27 octobre «Nous avons à cœur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion