Solidarité

«Réduire l’asymétrie entre les transnationales et leurs victimes»

La préparation d’un traité encadrant les sociétés transnationales entre dans une phase cruciale. Dès lundi, de nombreux activistes, tel Gonzalo Berrón, surveilleront les travaux à Genève.
Quelque sept cents organisations sociales vont converger lundi prochain vers Genève pour exiger la signature d’un Traité onusien sur le respect des droits humains par les sociétés transnationales.
Nations Unies

La mobilisation s’annonce inédite. Quelque sept cents organisations sociales vont converger lundi vers Genève pour exiger la signature d’un Traité onusien sur le respect des droits humains par les sociétés transnationales. Plus d’une centaine de militants surveilleront de près, depuis leur tente de la place des Nations, la troisième session du Groupe de travail ad hoc chargé par le Conseil des droits humains de l’élaboration de cette norme contraignante internationale.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion