Suisse

Concilier paysannerie et industrie

L’article sur la sécurité alimentaire laisse une marge d’interprétation à la Confédération pour naviguer à vue entre les intérêts du monde paysan et ceux de l’industrie d’exportation.
Les représentants des paysans s'assureront que l’agriculture ne soit pas sacrifiée aux intérêts de l’industrie d’exportation. PHOTO PRETEXTE / PIXABAY
Sécurité alimentaire

Un très large consensus règne autour du contre-projet direct à l’intiative de l’Union suisse des paysans (USP) pour la sécurité alimentaire mis en votation le 24 septembre prochain. Avec, de çi de là, quelques voix discordantes. Avec, la semaine passée, un refus annoncé par la Plate-forme pour une agriculture socialement durable, un regroupement d’une dizaine d’associations défendant l’agriculture contractuelle, voire non marchande1Au sein de cette coordination, le vote a été très

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion