Actualité

Le torchon brûle entre Ankara et l’UE

La Turquie réplique à Angela Merkel, qui veut mettre un terme aux négociations d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne.
Jean-Claude Junker estime que la Turquie s'éloigne à pas de géant de l'Europe. PRESIDENT OF RUSSIA/CC
Union européenne

Ankara a vilipendé l’Allemagne, lundi, après que la chancelière Angela Merkel s’est prononcée en faveur d’une rupture des négociations d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne. Une idée qui ne fait pas l’unanimité, tant s’en faut, dans l’UE. «Il est évident que la Turquie ne doit pas devenir membre de l’UE», a déclaré dimanche soir la dirigeante conservatrice, lors du débat électoral qui l’a opposée à son rival social-démocrate, Martin

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion