Suisse

Lutte antimafia à l’agenda politique

Des députés tessinois réclament davantage de mesures pour prévenir l’infiltration mafieuse.
Le Tessin WIKICOMMONS
Tessin

Conseiller national PDC, Fabio Regazzi interpellait récemment le Conseil fédéral par rapport à l’infiltration mafieuse au sud des Alpes. «De par sa localisation géographique et sa langue, le Tessin est la porte d’entrée du pays. Mais comme on l’a récemment appris, la plaie concerne d’autres cantons», note le Tessinois. Il cite l’entreprise valaisanne Interalp Bau dont le patron, selon des documents obtenus par Mise au point, serait lié à la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion