Suisse

Des lanceurs d’alerte ostracisés

Des ex-employés d’EMS tessinois sont mis à l’écart après avoir dénoncé des abus.
Des lanceurs d’alerte ostracisés
Dénoncés par des ex-employés, les mauvais traitements sur des aînés font l’objet de procédures judiciaires au Tessin. KEYSTONE/PHOTO PRÉTEXTE
Tessin

«Mes collègues et moi avons été victimes de mobbing, à en tomber malades, au point de perdre notre activité professionnelle.» Emila Zukanovic, 50 ans, aide-soignante, et trois collègues qui ont souhaité garder l’anonymat, entre 2015 et début 2017, ont vu leur contrat de travail rompu pour maladie par leur employeur, l’établissement médico-social (EMS) public de la commune de Balerna, au Tessin. Pire, ces dernières années, la période de chômage terminée, ils

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion