Actualité

De Mistura: «Nous ne travaillons pas dans le vide»

Selon l’émissaire de l’ONU Staffan de Mistura, la reprise de Raqa devrait doper les pourparlers politiques.
Syrie

L’émissaire de l’ONU sur la Syrie voit une possible phase de simplification dans le conflit. La désescalade devrait pouvoir provoquer une stabilisation après la reprise de Raqa qui devrait doper les pourparlers politiques, dont une série a repris lundi à Genève. «Nous ne travaillons pas dans le vide», a affirmé devant la presse Staffan de Mistura après avoir rencontré l’ambassadeur syrien à l’ONU à New York Bachar al-Jaafari qui dirige

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion