Actualité

Hôpitaux bombardés: Moscou et Damas pointés du doigt par MSF

Médecins sans frontières divulgue de nouveaux éléments qui incriminent les armées russe et syrienne dans le bombardement de deux hôpitaux du nord-ouest de la Syrie en février 2016. L'un des deux établissements était soutenu par MSF.
Syrie

Des vidéos, trouvées sur les réseaux sociaux, montrent “qu'il y a des attaques systématiques des hôpitaux de la part des armées russe et syrienne”, estime un porte-parole de Forensic architecture. Ce centre de recherche britannique a procédé à l'analyse des images “dans le moindre détail” pour Médecins sans frontières (MSF). Le 15 février 2016, vers 09h00 locales, “quatre frappes” touchent un hôpital soutenu par MSF dans la province rebelle d'Idleb.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion