Genève

Slutwalk: l’heure du bilan

Avec pour mot d’ordre «mon corps m’appartient», les féministes de la Slutwalk marcheront demain à Genève. Retour sur une demi-décennie de lutte contre les violences sexuelles et sexistes.
La Slutwalk fête ses cinq ans. L'occasion de dresser le bilan de longues luttes contre les violences sexistes. Ici JPDS
Violences sexistes

Cinq ans après leur premier déferlement dans les rues genevoises, les féministes de la Slutwalk remettent le couvert ce soir au théâtre de l’Usine et demain dans la rue. Depuis les premières pancartes «My dress is not a yes» (Mes habits ne sont pas un oui) brandies à la face du quidam en 2012, quelles ont été les victoires du combat contre les violences sexuelles et sexistes? Revenant sur les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion