Le mot de la traductrice Floryne Joccallaz

Floryne Joccallaz montre comment le point de vue déroutant du personnage de Michele influence la narration et la langue de Nicola Lagioia. Des particularités qui font sens et qu’il s’agit de restituer dans la traduction.
Le mot de la traductrice Floryne Joccallaz
Floryne Joccallaz
Traduction

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion