Suisse

Le premier bilan de santé des Suisses

La Suisse lance une première étude pilote sur les effets des substances chimiques sur la santé.
Les effets néfastes pour l’être humain des polluants dans les rivières sont aussi pris en compte par l’étude. CHARLY RAPPO-ARCHIVES
Produits chimiques

Perturbateurs endocriniens, métaux lourds, micronutriments et polluants. Autant de substances chimiques auxquelles l’être humain est exposé quotidiennement à travers des objets aussi banals que les déodorants ou du dentifrice. Plusieurs études, menées à l’étranger, rendent certains de ces produits responsables de différents maux: cancers, diabète, obésité, infertilité, baisse du QI… Mais pour l’heure, il n’existe aucune étude permettant de mesurer leurs effets sur la santé des Suisses. Faute de valeurs

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion