Actualité

L’exportation d’amiante ne sera pas mieux encadrée

A Genève, plusieurs Etats ont bloqué l’ajout de cette substance à la liste des produits chimiques encadrés par la Convention de Rotterdam.
Produits chimiques

L’amiante chrysotile n’aura pas besoin d’un accord préalable du pays importateur pour être exportée. Plusieurs Etats ont bloqué à Genève l’ajout de cette substance à la liste des produits chimiques encadrés par la Convention de Rotterdam. La Russie, le Kazakhstan, le Kirghizstan, l’Inde, la Syrie et le Zimbabwe se sont opposés à cette mesure qui était soutenue par la Suisse. Mercredi soir, le syndicat mondial IndustriAll a estimé que la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion