Genève

Les tarifs bas des TPG sont maintenus

Les Genevois disent «non», à plus de 53%, à une augmentation des prix. Les partis se demandent comment financer les transports publics.
Genève, le 11.10.2011.Place Bel-air.Circulation TPG.© le Courrier / Gaëlle Genet JPDS
Transports publics genevois

C’est un «non» cohérent avec les précédents scrutins sur l’initiative pour la baisse des tarifs des Transports publics genevois (TPG). Dans la même proportion, à près de 53,5%, les Genevois ont refusé une augmentation des prix voulue par le Conseil d’Etat et une majorité de députés (UDC, PLR, PDC, Verts) afin de combler le déficit de la régie publique. Les votants ont confirmé leur volonté de garder les prestations les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion