Régions

Les chauffeurs sous-traitants souffrent de leurs horaires.

Les chauffeurs sous-traitants souffrent de leurs horaires
Une quarantaine de chauffeurs de l’entreprise RATP dev, un sous-traitant des TPG, ont initié une mesure de protestation pour obtenir de meilleurs horaires. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)
Transports publics genevois

Une quarantaine de chauffeurs de l’entreprise RATP dev, un sous-traitant des Transports publics genevois (TPG), ont initié une mesure de protestation pour obtenir de meilleurs horaires. Depuis une semaine, ils refusent de travailler lorsqu’ils sont appelés durant leurs jours de récupération. Ces refus pourraient compliquer la mise en service des véhicules. Même si, pour l’heure, aucun bus n’est resté au dépôt faute de conducteur, la situation au sein de l’entreprise

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion