Genève

Les conducteurs se rebiffent contre les «clients-mystères»

Les chauffeurs des lignes régionales genevoises fustigent ces contrôles surprises et demandent un plus grand respect de leurs conditions de travail. 
ELE
Transports publics genevois

Ce jeudi matin, devant le parking-relais de Sous-Moulin, un conducteur de bus passe sa pause sur son siège. Il s’autorise une sieste inconfortable avant de reprendre la route. À l’extérieur du véhicule, sous la pluie, une équipe de collègues distribuent des tracts aux autres chauffeurs, ainsi qu’aux usagers. Depuis 7h, portant les couleurs du Syndicat des transports publics (SEV), ils arpentent les arrêts de la périphérie genevoise. Cette action se

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion