Suisse

Blocher ménage Freysinger

Le maître à penser de l’UDC se distancie de la sévérité de son président Albert Rösti.
L’ex-ministre valaisan sera-t-il remis en selle par les propos encourageants de Christoph Blocher? JPDS
Politique

Oskar Freysinger a décidément le don de polariser. Au point que le tribun UDC parvient à entraîner des réactions fort divergentes… jusque dans la direction de son propre parti. Il y a peu, son président Albert Rösti le tançait ouvertement. La position du bouillonnant Valaisan, fraîchement éjecté du Gouvernement cantonal, paraissait fragilisée. C’était sans compter sur le stratège en chef de l’UDC, Christoph Blocher. Rencontré par La Liberté, le Zurichois

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion