Genève

Le PLR sous haute tension

L’affaire Maudet continue de diviser. Après la débâcle des municipales, des élus appellent à clarifier la ligne en vue des cantonales de 2023.
Le PLR sous haute tension
Le groupe PLR au Grand Conseil s’est ouvertement opposé à plusieurs projets portés par Pierre Maudet. JPDS
Politique

Démission fracassante du groupe parlementaire, cacophonie sur les pistes cyclables, votes de textes a priori contradictoires au Grand Conseil, conflits entre des députés et Pierre Maudet: les tensions s’accumulent au sein du PLR genevois. Ceci alors que les derniers résultats électoraux ont fait mal au plus grand parti du bout du lac. Après l’échec aux fédérales de l’automne 2019, les municipales de ce printemps se sont avérées une véritable débâcle.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion