Genève

Terrains industriels: le Grand Conseil saisi

Les députés d'Ensemble à gauche veulent faire la lumière sur les faits révélés par Le Courrier impliquant le président de la Fondation pour les terrains industriels.
«Si les faits seraient avérés Jean-Patrick Di Silvestro
Genève

Notre enquête sur la Fondation pour les terrains industriels (FTI) fait réagir les députés d’Ensemble à gauche, qui veulent que le Grand Conseil se saisisse de l’affaire. Dans notre édition du jour, nous avons montré que Charles Spierer, président de la FTI et promoteur immobilier, avait avalisé en 2013 deux transactions sur des terrains appartenant à la fondation, alors qu’il était également à la tête d’une société de conseil impliquée

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion