Actualité

L’alarme chimique

Qui a lancé l’attaque à l’arme chimique sur Khan Cheikhoun? Le régime syrien semble être l’auteur tout désigné.
Le carnage de Khan Cheik­houn a sonné l’alarme chimique: la Syrie ne s’est pas débarrassée totalement de son arsenal de gaz toxiques. WIKIPEDIA/CC
Syrie

Les rebelles, la Russie et le régime syrien se sont renvoyé la balle mercredi. Ils nient toute implication dans l’attaque chimique qui aurait fait entre 60 et 100 morts dans la ville rebelle de Khan Cheikhoun, au nord-ouest du pays, et au moins 500 blessés. Une enquête a été demandée par la France, le Royaume-Uni et les Etats-Unis à l’ONU pour déterminer les responsabilités. Les indices convergent déjà vers le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion