Scène

Au Grütli, Valentine Sergo joue avec la liberté

Si tout est vrai, ne m’endors pas s’inspire de La Vie est un songe pour questionner avec humour le pouvoir et la tyrannie. A voir à Genève.
Théâtre dans le théâtre ISABELLE MEISTER
Théâtre

Elle a de l’audace, Valentine Sergo. La comédienne formée à l’école Serge Martin, auteure et metteure en scène, signe avec Si tout est vrai, ne m’endors pas une ode à la liberté bourrée d’humour et décalée, à voir au Théâtre du Grütli, à Genève, jusqu’à dimanche. Valentine Sergo a puisé dans les rouages dramaturgiques de La Vie est un songe, de Calderón de la Barca, la matière pour alimenter sa

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion