Vaud

Les pieds enchaînés lors d’une audience

L'homme, un «cas Dublin» ayant refusé un vol pour l’Italie, comparaissait en vue d'une détention administrative. Le collectif R dénonce un «traitement inhumain».
Mardi SDT
Vaud

C’est avec les pieds enchaînés et les mains menottées que M. J. a comparu devant la justice de paix vaudoise lundi 13 mars, en vue d’une détention administrative. «J’ai quitté mon pays pour me protéger, pourquoi me traitez-vous comme un criminel?» a réagi le requérant, selon des membres du collectif R présents à l’audience. L’homme, un «cas Dublin», avait refusé un vol pour l’Italie. Un deuxième requérant, accompagné par des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion