Vaud

Des requérants interpellent le Conseil d’Etat

Un collectif de requérants d’asile déboutés a présenté ses revendications concernant l’interdiction de travailler et les conditions de logement.
Service de la population du canton de Vaud (photo prétexte). MTI
Vaud

Un collectif de requérants d’asile déboutés a remis mercredi matin ses revendications à l’Etablissement vaudois d’accueil des migrants (EVAM) et au Conseil d’Etat. Soutenu par Droit de rester, le collectif Urgent Help demande au canton de Vaud de prendre position pour abroger l’interdiction de travailler qui frappe les bénéficiaires de l’aide d’urgence. Les requérants souhaitent avoir accès à la formation, aux programmes d’occupation et aux cours de français donnés par

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion