Genève

Genève veut combattre les mains aux fesses

Une motion veut lutter contre le phénomène du harcèlement de rue. Elle demande au Conseil administratif de s'engager contre ce phénomène. Si la gauche l'a largement soutenue, la droite populiste y voit surtout un problème d'éducation.
Wikicommons
Harcèlement de rue

Le Conseil administratif proposera des mesures pour lutter contre le harcèlement de rue. Déposée par les Verts et cosignée par le reste de la gauche, une motion lui a demandé, mardi soir, la mise en place d’actions visant à protéger et soutenir les victimes de «ce fléau», comme a qualifié ce phénomène la Verte Laurence Corpataux. «Il faut l’éradiquer. Un rapport de 2016 sur Lausanne montre que trois quarts des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion