Cinéma

Cinéma en campagne

Culture

Il y a une semaine, les palmarès des Césars et des Oscars ont donné l’impression que le septième art renouait avec la politique, dans un contexte pré/post-électoral français et américain où elle défraie la chronique. A Paris, le trophée du meilleur documentaire décerné à Merci patron! offrait une tribune à François Ruffin, et celui du meilleur film étranger à Ken Loach pour Moi, Daniel Blake. Outre-Atlantique, après l’intervention anti-Trump de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion