Genève

La droite donne le ton

Le parlement ouvre la voie aux arrestations des migrants dans les locaux du Service de la population.
Le Grand Conseil vaudois. Ludovic Péron
Grand Conseil vaudois

La droite a continué à imposer ses vues sur l’asile lors du débat fleuve sur l’application de la loi fédérale sur les étrangers. Les semaines précédentes, le Grand Conseil avait accepté de donner plus de pouvoir à l’administration cantonale, en l’habilitant à prononcer des mesures de contrainte en vue d’un renvoi, avec un contrôle judiciaire a posteriori. Hier, il a confirmé qu’un migrant sous le coup d’une décision de détention

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion