Musique

Flavia Coelho carbure à l’optimisme lucide

Citoyenne du monde, la native de Rio de Janeiro s’est posée à Paris après avoir sillonné l’Afrique. Saint-Julien (Haute-Savoie) et Collonge-Bellerive (GE) vont résonner de sa «bossa muffin» ce week-end. Interview.
Flavia Coelho a été élevée aux sons du forró et de la samba YOURI LENQUETTE
Musique

Elle électrisé le public des festivals genevois ces dernières années (Musiques en été, Les Créatives, Couleur Café). Le punch de Flavia Coelho s’incarne dans sa «bossa muffin», mélange de samba, baile funk, reggae et afrobeat puisé dans son Brésil natal et aux sources de l’Afrique, continent qu’elle a abondamment arpenté. La fusion généreuse de cette Nordestine de cœur, Française d’adoption, est arrivée à pleine maturité sur Sonho Real, troisième album

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion