Société

Ces 800 molécules qui veulent notre peau

Les perturbateurs endocriniens menacent la santé de l’humanité
Les pertubateurs endocriniens résistent au traitement des eaux usées. Xofc
Santé

ls sont partout: dans l’air que nous respirons, dans l’eau que nous buvons, dans les fruits que nous mangeons, sur notre peau… Ils s’insinuent jusqu’au cœur des cellules, jusque dans nos gamètes, ils rendent les spermatozoïdes flagada… L’Organisation mondiale de la santé (OMS) en recense 800, mais des chercheurs pensent qu’ils sont plutôt des dizaines de milliers. Ils féminisent les poissons, ils masculinisent les mollusques, ils castrent les alligators, ils

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion