Genève

«Le gouvernement genevois doit retirer sa réforme»

La gauche genevoise se réjouit de l'échec de la RIE III. Le Conseil d'Etat n'entend pas rehausser le taux d'imposition prévu dans le projet cantonal. 
Le Conseil d'Etat genevois ELE
RIE III

À l’instar du peuple suisse, les Genevois ont dit «non» à la troisième réforme de l’imposition des entreprises (RIE III). Ce refus est toutefois plus modeste, à 52,27%. Quelles conséquences ce résultat inattendu aura-t-il sur le projet cantonal mené par le Conseil d’Etat, qui implique des pertes fiscales à hauteur de 570 millions de francs? L’avantage politique semble avoir changé de camp, même si l’exécutif, peu préoccupé par le refus

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion