Vaud

Haro sur les conjoints violents

Le canton de Vaud  veut mieux protéger les victimes de violence domestique et réduire la récidive.
En 2015 Pixabay
Violences conjugales

L'Etat vaudois veut serrer la vis aux auteurs de violence domestique. C’est le sens d’une réforme présentée jeudi par la conseillère d’Etat Jacqueline de Quattro, qui doit encore être avalisée par le Grand Conseil. Mise en consultation l’automne passé, la nouvelle loi a été légèrement remaniée dans le sens d’une meilleure protection des victimes. Le recours au bracelet électronique est prévu mais toujours suspendu à une évolution du droit fédéral.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion