Arts plastiques

L’art sans concession

L’artiste féministe Angela Marzullo, qui devient Makita lorsqu’elle performe, bénéficie enfin d’une exposition personnelle. A voir au Centre de la photographie de Genève.
L’Origine (2017) Angela Marzullo
Arts visuels

Les vingt-huit premiers jours de son exposition, tous les matins à l’ouverture, Angela Marzullo sera sur place, au Centre de la photographie de Genève (CPG). A peine une demi-heure, le temps d’un découpage méticuleux à travers Le Monde daté du jour. L’actualité changera, sur la double page centrale du quotidien, mais la forme que l’artiste taillera en fines lamelles sera invariablement la même: une fente touffue, évoquant le sexe féminin. Investissant

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion