Suisse

La transparence gagne les chaires

Les professeurs de l’université de Zurich doivent désormais déclarer leurs liens d’intérêts sur un registre en ligne
Le bâtiment principal de l'université de Zurich. Wikimedia Commons
Université de Zurich

Profs d’unis comme politiciens: depuis le début de l’année, les intérêts des professeurs de l’université de Zurich sont publiés dans un registre disponible en ligne, comme le sont ceux des élus sous la Coupole fédérale. L’Uni de Bâle dispose aussi d’un registre public, celle de Genève en prépare un. Ces efforts de transparence sont nés de plusieurs scandales ayant parfois mis à mal l’indépendance des profs et de leurs institutions.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion