Genève

Rupture d’une collaboration de longue date pour l’affichage public

La Ville de Genève a choisi une autre entreprise que la SGA, après plusieurs décennies de collaboration, pour l’exploitation des surfaces d’affichage sur le domaine public, apprenait-on dans la Tribune de Genève mercredi.
La SGA aurait souhaité une solution transitoire cohérente. Des emplois sont menacés SGA
Ville de Genève

C’est l’entreprise Neo Advertising SA qui a remporté la concession, avec un contrat pour cinq ans. Elle avait répondu, comme deux autres sociétés dont la SGA, à un appel d’offres de la Ville au mois de juillet. Rémy Pagani, magistrat à la tête du Département des constructions et de l’aménagement, rappelle que la Ville est soumise aux procédures de l’Accord intercantonal sur les marchés publics (AIMP). «L’offre financière de Neo

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion