Genève

Genève se prépare au retour de djihadistes

Le canton veut lutter contre la radicalisation de certains jeunes. Plusieurs mesures sont déployées, à la fois sécuritaires et sociales.
Genève se prépare au retour de djihadistes
La police genevoise applique encore aujourd’hui un niveau de vigilance élevé. Kevin B.
Sécurité

Il y a un an, Genève était en état d’alerte terroriste et craignait la présence de sympathisants de Daesh (ou Etat islamique) sur son territoire. C’était quelques semaines après les attentats de Paris du 13 novembre. La police genevoise applique encore aujourd’hui un niveau de vigilance élevé. En 2016, le Département de la sécurité et de l’économie (DSE), piloté par le conseiller d’Etat Pierre Maudet, a perfectionné son dispositif de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion