Cinéma

Dans la fosse aux loups

Cinéma

Après avoir traité de la politique italienne dans Viva la libertà (2013), Roberto Andò s’attaque cette fois aux hautes sphères de la finance. Le cinéaste sicilien emprunte les codes du thriller pour raconter l’histoire d’un moine (Toni Servillo), curieusement invité à la table d’acteurs politiques internationaux. Que fait cette oie blanche au milieu des loups, alors qu’une réforme économique se prépare pour pallier la crise et sauver les grandes puissances

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion