Cinéma

Fissures entre quatre murs

De retour à Téhéran avec Le Client, Asghar Farhadi démasque les hypocrisies de la société iranienne dans une nouvelle chronique conjugale.
Fissures entre quatre murs
Rana (Taraneh Alidoosti) FRENETIC FILMS
Cinéma

Doublement primé sur la Croisette, le nouveau long métrage d’Asghar Farhadi a pourtant peu fait parler de lui. Forcément décevant comparé à l’indétrônable Une Séparation, film de la consécration internationale pour le cinéaste iranien? Sans doute, mais pas mineur pour autant. Trop d’honneurs au palmarès cannois? Peut-être, mais le doublé du Client souligne ce qui fait la force du cinéma de Farhadi: le scénario et l’interpré­tation (de Shahab Hosseini). Retourné

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion