Suisse

Antoine Hubert veut racheter un «Agefi» moribond

L’entrepreneur propose de reprendre les activités et le personnel du quotidien. Les problèmes financiers du quotidien économique inquiètent les employés.
Depuis deux ans JPDS
Médias

La situation financière du quotidien économique L’Agefi ne fait qu’empirer depuis deux ans. Les mauvaises nouvelles se succèdent pour les employés, pourtant, Antoine Hubert, administrateur délégué de la société Aevis, actionnaire minoritaire du titre, a annoncé lundi au Courrier sa volonté de reprendre les activités et les effectifs de L’Agefi le plus rapidement possible. Il a fait une offre allant dans ce sens. Mais pour l’heure, rien n’est conclu. En

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion