Actualité

Face au juge après la mort d’un poissonnier

Le procureur général a décidé de déférer 11 personnes devant le juge d’instruction, suite à la mort accidentelle d’un vendeur de poisson, écrasé dans une benne.
Maroc

Onze personnes ont été présentées à un juge d’instruction au Maroc après la mort vendredi d’un vendeur de poisson, écrasé accidentellement dans une benne, a indiqué la justice. Cette affaire a suscité une vive émotion dans le pays. Le procureur général du roi à Al-Hoceima (nord) a annoncé dans un communiqué avoir «décidé de déférer devant le juge d’instruction 11 personnes (…) pour faux en écriture publique et homicide involontaire

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion