Genève

Rassemblement contre le renvoi d’un Érythréen

Une trentaine de personnes ont manifesté devant la présidence du Conseil d’État contre l’expulsion d’Aman Nusur.
Asile

À la suite du renvoi lundi du jeune Érythréen Aman Nusur en Italie (notre édition de mercredi), l’association Solidarité Tattes a organisé un rassemblement devant la présidence du Conseil d’État, mercredi matin. Comme pour la famille Musa, les manifestants exigent le retour d’Aman Nusur et l’arrêt «de l’application automatique et inhumaine des renvois Dublin». Devant une trentaine de personnes, Massimo Ussel, membre de Solidarité Tattes, dénonce un «acte de lâcheté»

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion