Suisse

Après des abus, appel au changement

L’enquête indépendante sur les centres fédéraux d’asile conclut à un usage disproportionné de la contrainte dans certains cas.
Requérants démunis face à la pandémie
Le bâtiment ou se trouve les locaux du Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM) photographie lors des portes ouvertes du Centre fédéral pour requérants d'asile à Boudry. KEYSTONE/Laurent Gillieron
Asile

«Aucun élément ne permet de conclure que les droits des requérants sont systématiquement bafoués dans les centres fédéraux». Le secrétaire d’Etat aux migrations Mario Gattiker s’est voulu rassurant lundi en conférence de presse. L’enquête indépendante de l’ancien juge fédéral Niklaus ne conclut pas à des violences systématiques mais pointe des cas de violence disproportionnée. > Lire aussi notre édito: Des pistes plus que des réponses Pour rappel, l’ancien juge fédéral

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion