Genève

Le Vélib’ privé prospère à l’ombre des recours

Le projet privé Vélospot colonise peu à peu le canton, mais le bilan des communes partie prenante est mitigé. Les méthodes de la société interpellent.
L'objectif ambitieux d’Intermobility SA - 125 stations pour plus de mille vélos en 2016 - n’a pas été atteint. Jean-Patrick Di Silvestro
Genève

La saga genevoise des vélos en libre service se poursuit en sourdine. La société privée Intermobility SA, qui chapeaute le système Vélospot, a fait recours contre l’appel à concession lancé par TPG Vélo. Le projet public est donc bloqué. En parallèle, Vélospot développe son système dans certaines communes. En juin 2015, Intermobilty SA, alliée notamment au TCS, annonçait dans un communiqué de presse le lancement de ses vélos en libre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion