Actualité

Démission collective à la tête du PS

Les opposants du secrétaire général du parti, Pedro Sanchez, veulent ainsi forcer son départ.
Espagne

Dix-sept membres de la direction du Parti socialiste espagnol (PSOE) ont présenté mercredi leur démission, a-t-on appris auprès du parti. Ils veulent forcer le départ de son secrétaire général Pedro Sanchez. Ce dernier devrait pourtant rester en place. «Dix-sept démissions (…) ont été présentées aujourd’hui», a déclaré un porte-parole du parti. L’organe exécutif «doit être destitué et ses pouvoirs doivent être transmis à une direction intérimaire», a affirmé un opposant

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion