Vaud

De possibles licenciements chez Ringier

Le chiffre de «dix unités supprimées» a été évoqué par le directeur de Ringier Romandie lors d’une réunion avec le personnel du Temps et de L’Hebdo.
WIKIMEDIA COMMONS
Presse romande

Sale temps pour la presse romande. Après les annonces de coupes dans les effectifs de la Tribune de Genève et de 24 heures, tous deux propriétés de Tamedia, ce pourrait être au tour du Temps et de L’Hebdo. Plusieurs sources concordantes au sein de la «news­room», que partagent les deux titres, font état d’une réunion courant septembre entre le personnel et le directeur de Ringier Romandie, lors de laquelle «la suppression

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion